Le mois précédant un infarctus du myocarde, votre corps commence à vous avertir

Fumer, l’hypertension artérielle et le stress à long terme sont un certain nombre de facteurs qui augmentent le risque d’un infarctus du myocarde ou d’une crise cardiaque. Mener vie saine et prendre soin de soi peut donc réduire le risque de crise cardiaque. Les symptômes ne sont pas uniquement liés au coeur mais peuvent se propager dans tout le corps. Beaucoup de symptômes sont négligés et reliés à d’autres causes. Toutefois dans la plupart des cas, le coeur en est la cause principale. Un diagnostic précoce peut vous donner de meilleures garanties de succès du traitement.

Cependant si vous êtes atteint d’une crise cardiaque, votre corps commencera à vous prévenir un mois à l’avance. Si vous reconnaissez ces symptômes, vous pourrez être aidé à temps afin d’éviter le pire ! Il est donc important que vous reconnaissiez ces avertissements, vous pouvez sauver des vies ! Sur la page suivante, vous trouverez les 6 signes précurseurs.